Chiens Destructeurs

Les faits :

Un chien même petit, peut être à l'origine de dégâts considérables dans une maison. Pieds de meubles, coussins et canapés, moquette, murs, linoléum...tout est bien fragile pour les crocs d'un chiot qui découvre son environnement et compte bien estimer sa capacité de destruction. Les frais engendrés peuvent devenir considérables lorsque le chien s'attaque à la hifi, à l'informatique ou au canapés en cuir...

Le danger peut enfin survenir si le chiot commence à s'attaquer aux fils ou aux prises électriques.

Ce sont souvent ces destructions qui poussent majoritairement les maîtres désespérés à abandonner leur chiens à la S.P.A. ou sur les aires d'autoroutes, principalement vers l'age d'un an quand les chiens ne sont plus assez attendrissant pour pardonner leurs excès.

La cause :

Chassons d'abord une idée reçue : Il ne s'agit en aucun point de vengeance. Ce sentiment est purement humain et ne fait pas partie du monde des chiens.

Mais il faut les comprendre. C’est parfois ennuyeux d’être un chien, souvent seul à la maison, à vous voir partir chaque jour en le laissant derrière vous, sans savoir si oui ou non vous allez revenir un jour. Plein de frustration et de doute, votre compagnon se sent mieux s’il a quelque chose à faire, un objet à mordiller, une chaussure par exemple. Ses jouets ne sont pas toujours bien adaptés, assez solides ou stimulants pour son imagination.

Tout comme un enfant, un chiot a des poussées dentaires qui lui causent de terribles démangeaisons et le fait de mordre ou de mordiller peut lui faire du bien. Le passage le plus difficile se situe autour de 6 mois lorsque le chien développe sa dentition définitive dont la pousse est très douloureuse. De plus à cet âge le chien nécessite moins de sommeil. un chiot de 3 mois doit dormir en moyenne 15 heures par jour, les dégâts sont donc limités, après ...

Mais s’il cause des dégâts, c’est souvent par suite d’un manque de stimulation ou de promenades.

 

Lorsqu’un chien détruit les objets de la maison en l’absence de son propriétaire ou lorsque celui-ci est dans une autre pièce, c’est qu’il souffre probablement d’anxiété de séparation. Celle-ci est aussi à l’origine d’aboiements, de hurlements, de mictions, de défécations, de vomissements pendant l’absence du propriétaire et même d'automutilations. Tous ces comportements canins indésirables montrent l’état d’anxiété énorme dans lequel se trouve le chien séparé de son maître.

La solution :

Il s'agit en premier lieu de déterminer la raison de ces destructions. Habitué à ce genre de situation, un éducateur comportementaliste vous aidera dans cette tâche.

Ensuite nous adapterons les jouets, l'environnement de votre chien pour qu'il se sente bien chez vous (la majorité des chiens sont très casaniés et trouvent vite leur intérêt à rester au chaud).

Nous modifierons les habitudes de votre chien, les vôtres pour que la compréhension mutuelle s'instaure et que le votre chien réduise son niveau de stress.

Nous vous enseignerons enfin comment quitter votre foyer, comment y revenir, comment rassurer votre compagnon pour ne pas renforcer son stress et l'aider à passer le cap de votre absence.

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site